À propos de

COMITE DIRECTEUR 2018-2021

Présidente                   Béatrice N. Passot Boyer

Viceprésident             Eduardo E. Umaña Álvarez

Secrétaire                    Mario A. Camacho Fallas

Secrétaire adjoint    Rafael E. Camacho Brenes

Trésorière                  Yesenia Bermúdez Aguilar

Membre adjoint 1   Kimberly Alfaro Vásquez–

Membre adjoint 2   Karen Alpízar Castro

Fiscal                            Olman F. Fuentes Jiménez

 

ACOPROF

Soutenir l’enseignement de la langue française obligatoire dans l’enseignement public d’un pays dans les conditions du Costa Rica n’a jamais été facile, car il est d’une part, immergé dans la langue espagnole, langue maternelle de la plupart des pays de l’Amérique Latine et d’autre part, très proche des intérêts économiques de compagnies étrangères dont le besoin d’apprendre une langue étrangère est souvent l’anglais. La lutte pour le soutien et la défense du français dans l’enseignement a pesé et pèse encore sur les épaules des enseignants de français costariciens.

Les politiques économiques des dernières décennies du XXème siècle et les débuts du XXIème siècle poussent l’enseignement des langues étrangères dans le pays vers l’anglais en priorité.

Depuis les années 80, les professeurs de français costariciens se sont organisés pour défendre leurs intérêts l’aboraux et protéger l’enseignement du français. L’organisation s’est d’abord appelée SICOPROF ou Syndicat de Professeurs de Français. En 1989 le syndicat devient une association dont les principaux objectifs sont : la défense de l’enseignement du français pour soutenir l’apprentissage du FLE obligatoire dans l’éducation publique et l’amélioration de la qualité de l’enseignement du français à travers des activités pédagogiques et la formation continue des enseignants.

Le besoin d’unir les différentes forces d’appui à l’enseignement du français dans le pays a permis de créer un réseau d’institutions qui travaillent conjointement dans la lutte pour conserver la langue française dans les cursus de l’enseignement costaricien.

 Mission

A travers ses actions, l’ACOPROF prétend créer une cohésion et un sentiment d’unité entre ses adhérents et la société costaricienne représentée par les enseignants, les apprenants et toutes les personnes physiques et juridiques qui participent dans la formation des citoyens du Costa Rica du futur. Votre ASSOCIATION a pour mission de procurer une meilleure entente et une plus profonde compréhension entre les groupes différents et multiples qui composent le paysage humain.

L’Association prétend représenter un professionnel leader, critique, humaniste et innovateur capable de s’intégrer aux défis du moment et coopérer dans la défense du français au Costa Rica.

Vision

L’Association Costaricienne de professeurs de français nait du besoin d’enrichir et de mettre en relief la valeur de l’enseignement de la langue française. En ce sens, la langue française est conçue non pas comme une matière d’enseignement mais plutôt comme un véhicule de communion entre les différentes cultures du monde, notamment celle de pays et de populations qui ont le français comme langue d’échange de connaissances et de transmission de valeurs, surtout ces cultures qui inspirent notre société costaricienne et mondiale. Elle prétend aussi encourager un sentiment de respect et de compréhension culturelle et ethnique des peuples qui composent le monde à travers le rapprochement du vécu, des réalités quotidiennes et des croyances.

 NOS VALEURS :

  • Dévouement, expérience, communication, effort, justice, engagement, solidarité, honnêteté et respect.

 Objectifs

 Représenter et unifier les différentes générations de professionnels dans l’enseignement du français au Costa Rica pour :

  1. Etre en face et coordonner la diffusion et la défense de la langue française au Costa Rica
  2. Fortifier l’identité historique et culturelle de la Francophonie au Costa Rica auprès de la communauté nationale.
  3. Encourager les échanges professionnels, à caractère linguistique et culturel au niveau national et international entre les apprenants et les enseignants de français du pays et ceux de pays francophones
  4. Promouvoir le travail des enseignants de français avec l’appui de ressources diverses qui permettent la diffusion et la reconnaissance de la langue au niveau national et international.
  5. Veiller aux droits et aux devoirs des professionnels de l’enseignement du français au Costa Rica.

 NOTRE SLOGAN :

«    Pour la diffusion, la défense, le respect à la diversité et le plurilinguisme dans la région »